mercredi 30 novembre 2016

Challenge du Bazaar #2: bilan

Le deuxième challenge s'achève donc ! On peut dire que pour celui-ci vous avez été plus nombreux à tester ce petit défi avec plus ou moins de réussite ;) Alors merci à vous d'avoir jouer le jeu, je dois avouer que ça m'amuse pas mal de me prendre au jeu et de découvrir les titres que vous choisissez également :)

Alors vos PAL ont-elles pu descendre un peu ? Avez-vous fait de belles découvertes ou re-découvertes ? Je l'espère en tout cas ! Mais j'espère surtout que vous vous êtes amusés à vous lancer dans ce deuxième challenge, c'est ça le principal.

Le mois de décembre est tout proche, avec donc le Challenge de Décembre qui est prêt à être dégainé ! Mais en attendant voici le petit bilan de ce mois de novembre et si d'ailleurs vous voulez que votre bilan apparaisse par ici, contactez Marion sur Twitter en cliquant là !

Rappel en image du challenge # 2 :


Place maintenant aux bilans ! Pour chaque item on vous propose de découvrir les titres qui ont été choisit, peut-être que d'ailleurs vous les avez déjà lu ou alors vont ils rejoindre votre wishlist... Pour rappel, un même titre peut servir à plusieurs items !

Bilan de Marion :
  1. - Lire une romance : Bad Romance de Céline Mancellon
  2. - Lire le premier tome d'une saga : Bleu, blanc, sang tome 1 de Bertrand Puard
  3. - Lire un manga : Père et fils tome 1 de Mi Tagawa
  4. - Lire un livre de moins de 200 pages : Love Game [Holy frigging matrimony] d'Emma Chase
  5. - Lire un livre dont l'histoire se passe en Europe (hors France) :
  6. - Lire un livre Pocket : Love Game [Holy frigging matrimony] d'Emma Chase
  7. - Lire un livre tiré d'une histoire vraie : Nos 14 novembre d'Aurélie Silvestre
  8. - Lire un livre dont la couverture est noire : Gamer tome 1 : Nouveau Port de Pierre-Yves Villeneuve
  9. - Lire un livre avec des ados dedans : Le monde de Charlie de Steven Chbosky
  10. - Lire un livre avec un jouet sur la couverture :

Bilan de Vanessa (@Vaness Fanzouze):
  1. - Lire une romance : Le pacte d'avril de Sophie Astrabie
  2. - Lire le premier tome d'une saga : Ruines tome 1 de Sophia Laurent
  3. - Lire un manga : Bloodlad de Yû Ki Kodama
  4. - Lire un livre de moins de 200 pages : La baie des morts d'Azel Bury
  5. - Lire un livre dont l'histoire se passe en Europe (hors France) : Une folie meurtrière de PD James
  6. - Lire un livre Pocket : Viscère de Mo Hayder
  7. - Lire un livre tiré d'une histoire vraie : Sauvé mon combat pour libérer ma fille de Tina Rothkamm
  8. - Lire un livre dont la couverture est noire : Viscère de Mo Hayder
  9. - Lire un livre avec des ados dedans : Ruines tome 1 de Sophia Laurent
  10. - Lire un livre avec un jouet sur la couverture : La baie des morts d'Azel Bury

Bilan d'Estelle (@Estelle) :
  1. -  Lire une romance : L'amour ne s'attrape pas au lasso de Mickaël Paitel
  2. - Lire le premier tome d'une saga : Hunger Games Tome 1 de Suzanne Collins
  3. - Lire un manga : Kuroko's basket  Fujimaki Tadatoshi
  4. - Lire un livre de moins de 200 pages : Dora Bruder de Patrick Modiano
  5. - Lire un livre dont l'histoire se passe en Europe (hors France) : Une nuit en Crète de Victoria Hislop
  6. - Lire un livre Pocket : Le maître des illusions de Donna Tartt
  7. - Lire un livre tiré d'une histoire vraie : L'appat de Morgane  Sportes
  8.  Lire un livre dont la couverture est noireHunger Games Tome 1 de Suzanne Collins
  9. - Lire un livre avec des ados dedans : Kuroko's basket  Fujimaki Tadatoshi
  10. - Lire un livre avec un jouet sur la couverture : Sa vie dans les yeux d'une poupée d'Ingrid Desjours
Un petit article qu'a fait Estelle sur son blog par ici.

Bilan de Sandrine (@ozianeponine) :
  1.  - Lire une romance : Secret et Préjugés d'Anne Burton
  2. - Lire le premier tome d'une saga : Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs
  3. - Lire un manga :
  4. - Lire un livre de moins de 200 pages : Les gens heureux lisent et boivent du café d'Agnès Martin Lugand
  5. - Lire un livre dont l'histoire se passe en Europe (hors France) : Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs
  6. - Lire un livre Pocket : Les gens heureux lisent et boivent du café d'Agnès Martin Lugand
  7. - Lire un livre tiré d'une histoire vraie
  8. - Lire un livre dont la couverture est noire: Les gens heureux lisent et boivent du café d'Agnès Martin Lugand
  9. - Lire un livre avec des ados dedans : Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs
  10. - Lire un livre avec un jouet sur la couverture :

Bilan de Maud (@Maud Lasterre):
  1. - Lire une romance :
  2. - Lire le premier tome d'une saga :
  3. - Lire un manga :
  4. - Lire un livre de moins de 200 pages : Petite Poucette de Michel Serres
  5. - Lire un livre dont l'histoire se passe en Europe (hors France) : La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan
  6. - Lire un livre Pocket : La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan
  7. - Lire un livre tiré d'une histoire vraie :
  8. - Lire un livre dont la couverture est noire : L'étrange Bibliothèque de Haruki Murakami
  9. - Lire un livre avec des ados dedans : Petite Poucette de Michel Serres 
  10. - Lire un livre avec un jouet sur la couverture : La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan.

Rendez-vous maintenant dès demain pour découvrir un nouveau challenge !



mardi 29 novembre 2016

Tag PKJ - Wishlist


C'est un tag que j'ai beaucoup vu passer dernièrement sur Twitter notamment et je ne suis habituellement pas vraiment les nombreux tag que peut proposer Poket Jeunesse, mais celui-ci me plait bien ! Après en avoir lu quelques uns, avoir souris en y découvrant des titres que je voudrais également découvrir j'ai décidé de me prêter au jeu. En effet ma wishlist est juste... énorme ! Oui bon j'ai déjà une PAL que je cache aux yeux de tous mais cela n'empêche pas que je souhaiterais encore bon nombre d'autres livres.... 

Donc voici un aperçu de quelques uns des livres qui me font de l'oeil... et qui finiront bien un jour dans ma PAL *grand sourire innocent*


1) Quel devrait être votre prochain achat?



2) Quel roman que vous ne possédez pas vous fait envie depuis très longtemps?



3) Citez un livre Pocket Jeunesse qui est sur votre liste d'envies.



4) Quel livre aimeriez-vous qu'on vous offre?



5) Citez un livre français de votre wishlist.



6) Citez une suite de série que vous aimeriez posséder.


Et les tomes 5 et 6 bien évidemment =)

7) Citez un livre qui est sur votre wishlist parce que vous aimez sa couverture.



8) Citez un livre qui est sur votre wishlist parce que vous avez déjà lu et aimé son auteur.



9) Quel résumé de livre présent sur votre liste d'envies vous intrigue particulièrement?


Andréa est une silhouette chancelante après un énième samedi soir alcoolisé. Ses amies ont prolongé la fête, les taxis ont déserté la place, le vide a empli l'espace et on a qu'une envie : faire passer le temps plus vite. Mais pas le choix. Il s'agit d'être pragmatique : mettre un pied devant l'autre, entendre le bruit de ses pas en triple exemplaire et trouver ça normal, fixer la lumière, un point de civilisation. Ne pas tomber.
Pourtant, cette nuit-là ne ressemble pas aux autres. La tête collée au bitume, dans la pisse et la poussière, Andréa a mal.

Alex est flic et mère célibataire. Elle officie aux crimes et délits sexuels d'un commissariat du nord de Paris. Chaque jour, elle voit défiler les plaintes pour viol, harcèlement, atteinte à la pudeur. L'ambiance est à l'anesthésie générale et il faut parfois lutter pour continuer à compatir. Ses parades pour éviter de sombrer : la bière, sa fille et les statistiques.

Sauf quand deux affaires viennent perturber la donne

10) Citez un roman de votre wishlist dont vous ignorez de quoi il parle avec exactitude.



11) Quel roman présent sur votre wishlist vous a été recommandé?



12) Quel roman est déjà dans votre wishlist alors qu'il ne sort qu'en 2017?

Le prochain roman de.... Claire Favan ! 



Avec une wishlist de plus de 100 titres c'est un petit aperçu de ce j'aimerais également avoir. Tout est très diversifié je l'avoue, mais comme j'aime lire de tout ça me ressemble plutôt bien =)


Avez-vous fait ce TAG ?
Et quel est LE livre de votre wishlist que vous souhaitez absolument avoir ?



lundi 28 novembre 2016

C'est lundi ! Que lisez-vous ?

Le principe est simple. Le lundi, on fait le point sur les lectures en répondant à trois questions
  1. Quel livre venez-vous de terminer ?
  2. Que lisez-vous en ce moment ?
  3. Que lirez-vous après ?


Le lundi de Marion :

J'ai terminé Beyond tome 2 : Division de Lena Walker
Je lis Gamer tome 1 : Nouveau Port de Pierre-Yves Villeneuve
Je lirais ensuite Bombay mon amour de Charlotte Valandrey.

Le lundi de Delphine :

J'ai terminé "Sphinx" de Christian Jacq
Je lis "Un hiver avec le diable" de Michael Quint
Je lirai ensuite "Dans les brumes du mal" de René Manzor

vendredi 25 novembre 2016

Une histoire de Suricates, un ami pour la vie - Pascaline Doucet & Stéphanie Bertault



C'est une grande première sur le blog. Je vous parle aujourd'hui d'un livre jeunesse. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'ai été sensible à l'appel à chronique de Stéphanie Bertault, l'illustratrice de ce livre. Puis, c'était l'occasion de partager ma passion avec mes 2 plus jeunes enfants. En effet, j'ai de la chance, sur mes 3 garçons, tous aiment les livres. 

Lors de la réception du livre, j'ai d'abord été émerveillé par les dessins et les couleurs. Lorsque je l'ai montré à Anthony et Valentin, leurs yeux émerveillés en disaient long sur ce qu'ils pensaient. D'ailleurs la phrase de Valentin résume bien leur pensée "oh tu as reçu un livre pour nous ? Chouette !".
Je leur ai donc expliqué que j'aimerai qu'ils découvrent le livre pour que nous puissions en parler ensemble. Anthony qui sait lire, a dévoré tout seul dans son coin le livre avec pour conclusion : "il est trop bien le livre ! Et les dessins sont trop beaux". Déjà ça commençait plutôt bien. J'ai ensuite moi-même lu le livre, et en effet, j'ai énormément aimé les illustrations. L'histoire en elle-même est également intéressante. En effet, elle est porteur d'un beau message : on peut être différent et devenir amis malgré tout. 

Pour la petite histoire, ce livre nous présente Précieux, un suricate qui vit avec sa famille. Il fait alors la connaissance de Panic, un petit Scorpion. Or les Suricates se nourrissent de Scorpions. Malgré cela, nos deux personnages vont se lier d'amitié. 

Pour conclure notre étude du livre, j'ai fait la lecture à mes deux garçons un soir. Et à la fin je leur ai demandé ce qu'ils en avaient pensé. Voici leur mots : 

Anthony (6 ans 1/2) : Je l'ai déjà lu, mais j'ai aimé entendre l'histoire. Précieux est vraiment un gentil suricate et Panic est lui très courageux. 

Valentin (5 ans 1/2) : Moi j'aime trop les couleurs. J'aimerai que tu me le racontes encore plein de fois. Et puis c'est drôle et j'aime bien rigoler. 

Voilà, c'était une expérience vraiment sympa de pouvoir partager cette chronique avec mes enfants. Et j'avoue qu'ils ont adoré. 

Je vous quitte en vous laissant quelques images du livre, vous pourrez ainsi constater de la qualité du livre. 

Ce livre est édité chez Librinova.





jeudi 24 novembre 2016

Le Je de trop - François Belley

Synopsis :
Pour la première fois en France, un internaute se voit infliger une peine d'un an ferme sans Internet.
Plongé jusqu'alors dans la grandeur du monde facile de l'accès - de l'accès au temps, de l'accès à la connaissance, de l'accès à l'autre, de l'accès à un "Moi" devenu roi -, Larry Jonnes se voit frappé du choc de la déconnexion. Loin du Cloud et des réseaux sociaux, ce game designer dans l'industrie du jeu vidéo découvre l'horreur d'une vie "sans" : l'horreur d'une vie devenue impossible sans son "@".


Lorsque l'auteur m'a contacté pour me proposer son livre, je n'ai pas hésité tellement le résumé me paraissait d'actualité ! En effet, vivre sans internet, sans les réseaux sociaux, est-ce possible aujourd'hui ?

Dans "Le Je de trop", nous faisons la connaissance de Larry Jones, game designer et comme tous les autres citoyens, accroc au net et au cloud. Le 11 septembre 2022 il se voit infliger une peine d'un an sans Internet, suite à un tweet allant contre le gouvernement en place. Pour Larry, c'est la fin des haricots, vivre sans pouvoir Twitter, sans être connecté va juste être insupportable. En perdant son identité virtuelle, il a tout simplement l'impression de perdre son identité.
Nous allons également faire la connaissance d'Alix, jeune actrice qui court les castings et qui va voir sa mère de temps en temps. Sa mère qui, elle aussi, vient d'être privée d'accéder à son jeu préféré "Sauve Mouton", un jeu terriblement addictif. Ce manque va la mettre dans tous ses états. Or, le créateur de "Sauve Mouton" n'est autre que notre Larry Jones. Comment Alix va-t-elle s'y prendre pour aider sa mère à retrouver l'accès à son jeu ? Comment Larry va-t-il survivre à cette année sans aucune connexion virtuelle ?

Voilà je m'arrête là pour l'histoire. Ce sujet est terriblement d'actualité vous ne trouvez pas ? Moi la première, je pensais que je ne pourrai pas survivre sans Twitter par exemple. Et puis, bizarrement, depuis 3 semaines, j'arrive à m'en passer plusieurs jours. Ce livre est intéressant parce que même si c'est une fiction, je trouve qu'il aborde des sujets qui sont eux, bien réels. Le gouvernement qui dirige tout et décide pour vous, les jeux addictifs à souhait, la réalité virtuelle qui est différente de votre vie réelle, bref, tout y passe, tout y est abordé, mais de façon intelligente. J'ai vraiment beaucoup aimé cette façon de traîter le sujet de l'hyperconnexion. Personnellement, après avoir refermé le livre, je me suis posée pas mal de questions. Pourquoi a-t-on besoin de s'épancher autant sur les réseaux sociaux ? Pour une reconnaissance, pour une popularité qu'on n'a pas dans la vraie vie ? Bref, c'est en tout cas ce que met en avant Larry, quand il dit perdre son "Je".

François Belley décrit parfaitement cette descente aux enfers que va vivre Larry. C'est parfois même terriblement angoissant. Le style est agréable à lire, les chapitres sont courts, du coup la lecture s'enchaîne bien. Et puis, surtout c'est une lecture qui fait réfléchir je trouve. Mais la fin du roman ne répondra pas à nos questions, une suite est prévue, et personnellement j'ai hâte de voir comment Larry va combattre ce fléau qu'est l'hyperconnexion !

Je recommande cette lecture à tous les accros des réseaux sociaux, tous les hyperconnectés et à tous les autres.




mardi 22 novembre 2016

"L'Atelier des miracles" de Valérie Tong Cuong


Millie est une jeune fille qui perd tout, ou presque, lorsqu'un incendie ravage son immeuble. La jeune fille voit alors l'occasion de tout recommencer à zéro. Mariette, quant à elle, est prof d'histoire-géo dans un collège, un jour alors qu'elle se sent de plus en plus harcelée, elle gifle un de ses élèves, comme pour tout le reste son mari en profite pour la dénigrer encore un peu plus. Et Monsieur Mike, lui, est un ancien militaire devenu SDF, un jour, il est tabassé en plein coeur de la rue. Ces trois personnages ne semblent avoir rien en commun jusqu'au jour où Jean les accueille dans son atelier particulier, un atelier pour réparer les destins et leur donner un nouveau souffle...

J'avais entendu parler à de nombreuses reprises de ce roman de Valérie Tong Cuong et j'ai bien fait de me laisser enfin tenter !

On y croise donc trois personnages. Millie, Mariette et Monsieur Mike. Les trois n'ont rien en commun sauf un passé douloureux et un destin qui s'annonce quelque peu abîmé. Ils se rencontreront et se croiseront donc au sein de l'atelier que dirige Jean, et même si pour l'une, c'est une amnésie qui l'y amène, pour l'autre un "burn-out" ou encore pour le dernier un refuge où se remettre d'aplomb, les trois vont alors essayer de reprendre surtout leur vie en main. 

Alors tout peut paraître beau et rose, on s'imagine aisément la tournure que prendra le roman, mais non au contraire Valérie Tong Cuong nous montre que le chemin à parcourir n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît ! 

Avec l'alternance des points de vue, on fait vraiment la connaissance des personnages, on entre vraiment dans le moment presque décisif de leur vie et grâce à cela, on se sent au plus près d'eux. L'écriture de Valérie Tong Cuong nous fait plonger avec délice dans son histoire. L'auteure avec cette histoire qui peut sembler simple au premier abord, véhicule un vrai message à travers celle-ci.

Il n'est jamais trop tard pour recommencer sa vie et certaines rencontres peuvent même vous aider à cela. Malgré les épreuves, il faut garder foi en soi et les destins abîmés peuvent toujours être réparés... Il faut savoir se retrouver soi-même.

"Il n'est jamais trop tard, Mariette. Il faut dépasser sa peur, à force de laisser le temps s'écouler, on se sent impuissant, on devient fataliste, on se croit fichu alors qu'il suffit d'un déclic, un rien parfois, une image, un souvenir, parfois même d'un seul mot."

En vous plongeant dans L'Atelier des miracles, vous plongerez dans trois destins qui semblent ternes, mais vous plongerez surtout avec délice dans trois histoires qui prennent un nouveau départ et qui vous feront peut-être dire que pour vous non plus il n'est pas trop tard...

L'Atelier des miracles de Valérie Tong Cuong est disponible aux Editions J'ai Lu.

"Nous vous apprendrons à vous regarder telle que vous êtes vraiment, et non au travers des yeux des autres, ni des filtres que vous a imposés votre histoire. C'est ce qui nous tue : les filtres. Il faut les cerner et les anéantir. Nous vous apprendrons à aimer vivre chaque instant. Il n'y aura plus de pièces manquantes, de chevilles mal fixées, de tristesse ou de pessimisme, et puis vous savez ? Cela marchera tellement qu'il arrivera un jour où ce sera votre tour d'aider les autres à vivre."

lundi 21 novembre 2016

C'est lundi ! Que lisez-vous ?

Le principe est simple. Le lundi, on fait le point sur les lectures en répondant à trois questions
  1. Quel livre venez-vous de terminer ?
  2. Que lisez-vous en ce moment ?
  3. Que lirez-vous après ?



Le lundi de Marion :

J'ai terminé "Bleu, Blanc, Sang" tome 1 de Bertrand Puard
Je lis "Paranoïa" de Melissa Bellevigne
Je lirais ensuite "Haig : le sang des sirènes" de Thierry Poncet. 

samedi 19 novembre 2016

Christine - Stephen King




Aujourd'hui, pour la rubrique "Nos livres du Grenier", j'ai choisi de vous parler d'un "classique". J'ai nommé "Christine" de Stephen King.

Alors pourquoi ce livre précisément ? Hé bien, tout simplement, parce que maintenant vous le savez, Stephen King est mon auteur préféré, et Christine, est le tout premier livre de Stephen King que j'ai lu. Je vais donc vous parler de ma rencontre avec le maître. 

J'ai déjà raconté cette anecdote des dizaines de fois, mais à chaque fois c'est toujours avec une émotion particulière. En effet, j'étais à l'époque en Seconde. En français, nous avions une fiche lecture à faire tous les mois. Une fois sur deux, nous pouvions choisir le livre. Alors que je ne savais pas quel livre choisir pour la prochaine fiche, un copain m'a signalé qu'il allait choisir un livre de Stephen King. Mon regard éberlué l'a fait hurler "Quoiiiii ? tu ne connais pas Stephen King ?? Sacrilège !!!". Hé bien non !! Ce nom m'était complètement inconnu. Ne pouvant pas supporter plus longtemps cette ignorance de ma part, ce copain m'a alors dès le lendemain apporté un roman : Christine. 

A la lecture du résumé, je dois dire que j'étais plutôt sceptique. Mais déjà à l'époque j'étais partisane de me faire un avis seulement après lecture. Aussi le soir même, à l'internat, je me suis plongée dans ce livre. Et là ce fût le coup de foudre ! Je n'ai pas pu lâcher le livre, j'ai lu toute la nuit à la lampe de torche sous ma couette. J'ai été bluffée par l'univers présenté par King. Cette voiture maléfique m'a fait frissonner. J'ai adoré le style, les dialogues, les descriptions, l'ambiance ! Tout ! J'étais conquise et bien déterminée à palier mon ignorance en la matière.  

Je vous laisse le résumé de "Christine" si toutefois vous ne l'avez pas encore lu. 

Le synopsis : Libertyville (Pennsylvanie), un patelin tranquille qui cesse de l'être - tranquille...le jour où Arnie, lycéen dans le bel âge ingrat, tombe amoureux de Christine. Pas une jolie brune, pas une rousse fatale, non : une vieille Plymouth Fury 58 qui n'est plus qu'une ruine rouillée à mort.
Grâce à Arnie - bricoleur-né -, elle reprend vie et bientôt elle roule ! Mais à sa guise : elle cale sans motif puis rebondit comme un fauve, tout ça avec des grincements qui ressemblent à des cris. Bref, à part son conducteur, personne ne se sent bien dans cette méchante bagnole. Et surtout pas Leigh, la douce petite amie d'Arnie.
Arnie d'ailleurs n'est plus le même. Il y a du drame dans l'air, pire que du drame...Que s'est-il donc passé sur la chaîne de Détroit où est née Christine ?

Depuis, j'ai bien évidemment lu beaucoup d'autres Stephen King, et je n'ai jamais été déçue. Il est et restera mon auteur favori toute catégorie confondue. Et pour la petite histoire, ma fiche lecture sur Christine m'a rapporté la jolie note de 15/20 avec le commentaire suivant : "on sent que ce livre vous a littéralement transporté, bravo !".... Je dois dire que je n'étais pas peu fière^.

vendredi 18 novembre 2016

Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles - Suzanne Hayes & Loretta Nyan



Rappellez-vous, il y a quelques temps, c'était au tour de Marion de choisir un livre pour moi (article ici). Elle avait donc choisi "Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles".

Le synopsisEntre Iowa et Massachusetts de 1943 à 1946.
Depuis que son mari a été appelé à rejoindre les forces alliées pour combattre en Europe, Glory Whitehall s’ennuie. Laissée seule avec son fils de 3 ans, enceinte jusqu’aux yeux, la jeune femme cherche une occupation pour tromper la solitude.
Un beau matin, Rita Vincenzo reçoit la lettre d’une inconnue du Massachussetts…
Entre Glory, jeunette impulsive, et Rita, femme de poigne au grand cœur, se tisse une amitié au fil de la plume. Une correspondance entre deux femmes séparées par des centaines de kilomètres, accidentellement rapprochées par l’absence de leurs époux, partis sur le front.
Étayée d’instants complices, de joies, de peines, de drames, cette correspondance offre à chacune des deux femmes un moment de réconfort unique dans un monde bouleversé par les échos de la guerre qui menacent de saper leur courage.
Comment vivre dans un monde sans hommes? Comment égayer le quotidien lorsque tout est rationné? À qui confier le mal-être, la souffrance de celles qui attendent, impuissantes et fébriles des nouvelles des époux, des fils qu’elles ont vus partir de l’autre côté de l’océan?
Trois ans de correspondance, autant de partage de recettes, de conseils de jardinage, de confidences inavouées… pour l’une des plus belles histoires d’amitié jamais écrites.

Je ne connaissais pas du tout ce titre, ce fût donc une totale découverte. Un peu sceptique au départ, je me suis vite plongée dans ce livre. Après l'avoir refermé, j'ai été triste de quitter mes deux amies. Oui, les 2 héroïnes de ce livre étaient devenues mes amies. C'est un livre magnifique que tu as choisi pour moi ! Je peux même dire que c'est un véritable coup de coeur.

Au départ, les lettres échangées sont pleines de banalités, mais surtout elles présentent le quotidien de 2 femmes séparées de leur mari par la guerre. Glory, jeune maman d'un enfant de 3 ans, et enceinte du deuxième d'un côté. Rita, quadragénaire, mère elle aussi mais d'un jeune homme parti lui aussi à la guerre, de l'autre côté. Entre les deux, va se créer un lien fort, au travers de ces lettres dans lesquelles elles se racontent leur quotidien. Plus qu'un soutien l'une pour l'autre, nous allons assister à la naissance d'une belle et grande amitié sur fond de guerre. Chacune racontant ses joies et ses peines à l'autre. Il y a des passages forts et touchants.

Cette lecture est pour moi un peu comme une lecture doudou. Je m'explique. C'est un livre qui fait du bien au moral. Il est plein de bons sentiments, de choses moins gaies, mais cette amitié qui lie ces deux femmes est belle. Moi qui suis très sensible à l'amitié, ce livre était fait pour moi. Et Marion l'a très bien compris. Elle a parfaitement choisi ce livre qui résume bien ce que je pense de l'amitié : être là l'une pour l'autre, malgré la distance et les difficultés de la vie.

Je vous laisse quelques citations que j'ai relevé :

L'absence est un vide lancinant qui refuse de vous lâcher. Comme une écharde qu'on ne peut pas enlever. Un mal de dents qui vous élance. 

 La culpabilité maternelle est la chose la plus inévitable et la plus nuisible au monde. 

Mais le passé est une chose étrange, Rita. Il nous rattrape chaque fois que nous voulons prendre du recul. 

Je ne suis pas une experte, mais je crois que le pacte du mariage consiste à aimer l'autre suffisamment pour être en mesure d'accepter tous les imprévus, qu'ils soient plaisants ou déplaisants, sans songer une seconde à baisser les bras. Voilà ce que Sal m'a appris.

Et la dernière, juste pour toi Marion :

J'ai souvent le sentiment que nous avons chacune créé une sorte de bouclier pour protéger l'autre. Comme un film magique et protecteur. 


Honnêtement, je vous conseille vraiment ce roman magnifique !

lundi 14 novembre 2016

C'est lundi ! Que lisez-vous ?

Le principe est simple. Le lundi, on fait le point sur les lectures en répondant à trois questions
  1. Quel livre venez-vous de terminer ?
  2. Que lisez-vous en ce moment ?
  3. Que lirez-vous après ?




Le lundi de Marion :

J'ai terminé Let It Snow de la Team Comédie Romantique
Je suis en train de lire Et du ciel tombèrent 3 pommes de Narinai Abgaryan
Je lirais ensuite le tome 1 de Bleu, blanc, sang de Bertrand Puard

Otherside, tome 2 "la face cachée des ombres - Delphine Robin

Synopsis : Après avoir survécu à Kathleen Richards, Julia peut-elle pour autant se croire à l'abri de son passé ?
Vianey veille sur elle comme sur Véda et l'avenir paraît rassurant maintenant que la justice a classé l'affaire.
Pourtant, les cauchemars de Julia persistent et semblent vouloir déterrer bien d'autres secrets.
La vérité est là, c'est certain... Cachée quelque part, au plus profond de son sommeil.
Mais, pour élucider tout ce mystère qui plane encore, il faudra se rendre là où les Ombres se cachent...


J'avais lu et chroniqué le tome 1 (rappel => ici; ) et j'avais beaucoup aimé. Aussi lorsque Delphine Robin m'a proposé un nouveau partenariat pour le tome 2, j'ai accepté avec plaisir.

Dans ce deuxième tome, on retrouve Julia et Vianney. Nous les avions quitté à la fin du tome 1 plus amoureux que jamais. Dans cette suite, ils vont construire leur histoire d'amour. Ils pensaient en avoir fini avec le passé de Julia, malheureusement, un cambriolage et des cauchemars terribles vont venir perturber leur quotidien. Julia est plus que déterminée à lever le voile sur son défunt mari et ses activités douteuses. Et elle sait pouvoir compter sur Vianney pour l'épauler. D'investigations en révélations, Julia et Vianney vont réveiller les fantômes du passé pour enfin découvrir la vérité.

J'ai beaucoup aimé ce deuxième tome. Je dirai même que je l'ai préféré au premier. Dans celui-ci, il n'y a pas moins de scènes de sexe, mais elles sont amenées différemment. Si dans le premier, nos deux protagonistes se découvraient sur le plan sexuel, dans ce deuxième opus, ils apprennent à s'aimer. Et leur relation se construit tous les jours un peu plus. Julia & Vianney vont devoir composer avec  le passé de l'ex-mari de Julia. De révélations en révélations, ils iront au bout de cette histoire pour découvrir la vérité.

Si au début du tome 1, Vianney pouvait paraître prétentieux et sûr de lui, on découvre dans ce tome 2, un homme attachant et attentionné. Il va non seulement consolider sa relation avec Julia, mais également construire celle avec Véda, la fille de Julia. On retrouve avec plaisir leur groupe d'amis, toujours là quand on a besoin d'eux. Dans ce tome, Julia est plus forte, plus sûre d'elle. On la sent enfin prête à tirer un trait sur son passé pour vivre pleinement le présent et le futur avec Vianney.

En conclusion, Otherside, tome 2 est une bonne lecture. J'ai passé un agréable moment en compagnie de Julia & Vianney, qu'il me tarde de retrouver pour connaître la fin de leur histoire. C'est une belle romance que je peux conseiller.


jeudi 10 novembre 2016

On vous donne la parole - le coup de coeur des lecteurs


Avec Marion, nous nous sommes dit que ce serait sympa de vous donner la parole sur le blog pour nous parler de votre dernier coup de coeur. Nul besoin d'être chroniqueuse ou critique, au contraire, juste quelques mots nous expliquant pourquoi ce coup de coeur, avec vos mots à vous. Aussi, chaque mois, ceux et celles qui le souhaitent pourront nous envoyer une petite "bafouille" pour nous en parler. Aujourd'hui, ce sont 2 personnes qui vous parlent de leur coup de coeur et on vous les laisse découvrir...


Le coup de coeur de @Chutjelis :


J’ai choisi de vous parler de Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain, car même si ce n’est pas mon dernier coup de cœur en date, je pense que c’est une histoire qui va me marquer encore pendant longtemps. Comme je le disais dans ma chronique, ce livre a été comme mon dessert préféré dont je ne voulais pas voir la fin arriver. J’aurais voulu que les pages poussent au fur et à mesure. Les sujets traités sont poignants, vrais, justes, ce sont des sujets dont je trouve que l’on ne parle pas assez : l’euthanasie volontaire assistée et le handicap invisible. L’histoire de Camille m’a transpercée, bouleversée, foudroyée… Alors évidemment, je vous recommande cette histoire à 3 000 % bien que je pense qu’il faut se sentir prêt(e) pour attaquer ce genre de lecture, car ça chamboule complètement.

Le coup de coeur de @Lena Walker :


Il y a des livres, une fois terminés, qui laissent une trace dans notre esprit. Ce fut le cas pour moi avec le roman de Jojo Moyes, Avant toi. J’ai adoré la plume de l’auteur si fluide, si légère et en même temps tellement efficace : émouvante, percutante, avec une pointe d’humour. Le sujet est assez difficile, on rentre dans le quotidien d’une personne tétraplégique. On apprend beaucoup de choses sur ce handicap et j’ai aimé l’idée qu’un livre puisse me livrer autant d’informations et puisse me faire réfléchir sur ce genre de situations. L’auteur parvient à romancer cette triste histoire sans trop en faire. Tout est bien dosé, l’intrigue, les descriptions. Les personnages sont attachants. Le livre a récemment été adapté au cinéma et j’ai également adoré le film, car il reste très fidèle au roman. Bref, je vous recommande vivement cette lecture, vous passerez un bon moment !


Vous aussi vous voulez partager avec nous le mois prochain 
votre dernier coup de coeur ?
C'est possible !
Manifestez vous dans les commentaires en laissant une adresse mail pour qu'on vous recontacte.
Ou alors twittez moi par ici pour Marion.

BD - "Mathilde tome 5 : Le temps des regrets" de Jenny


Non, ne te dérobe pas à ma vue
Si j'avais su, si j'avais su
J'aurais souhaité te couvrir de baisers
Avant de te voir t'éloigner
De moi.

Après son accident, qui aurait pu être tellement plus grave, Mathilde se remet peu à peu de ses émotions mais commence à douter de Sacha son beau-fils, d'ailleurs les deux entretiennent une relation difficile. Pendant ce temps là Paul s'est isolé pour écrire son nouveau roman mais ses anciens démons le rattrapent... Mathilde doit aller faire face à tout cela tout en essayant de réaliser enfin son rêve et de devenir à son tour auteure.

Il est loin le temps où on découvrait une jeune fille se posant mille et une questions, déçue par sa relation avec son petit ami et toute timide. Maintenant on a vu Mathilde mûrir, devenir une vraie femme et assumant ce qu'elle souhaite. C'est toute une évolution que nous avons suivit à travers cette série de BD et le tout a su garder sa fraîcheur, une certaine spontanéité aussi avec son histoire et ses personnages qui en ont fait une jolie parenthèse entre deux romans.

J'ai donc terminé la série Mathilde et je dois avouer que c'était une très jolie découverte ! Avec une héroïne simple, une histoire sans grande prétention, Jenny réussit à nous livrer cinq tomes tous plus plaisants les uns que les autres. Chaque tome a su apporter son lot de surprises mais aussi de douceur et de sourires et même si je suis plus que ravie de la fin je dois avouer que je n'aurais pas été contre quelques tomes de plus...

Je me suis laissée tenter au hasard par ces BD et je dois avouer qu'après avoir lu celles-ci j'ai hâte d'en découvrir d'autres, aussi bien des BD chick-lit du même genre que de style varié. Alors si d'ailleurs vous avez des suggestions, je suis preneuse :)

Pour rappel :
La chronique du Tome 1 est par ici
La chronique du Tome 2 par ici
La chronique du Tome 3 est là
Et la chronique du Tome 4 se trouve là.

Je termine avec un extrait du tome 1, oui du premier !, mais qui me plaît beaucoup et qui me fait dire oui Jenny toi tu y es arrivée en tout cas...



mercredi 9 novembre 2016

Interview Portrait Chinois : Charlotte Orcival



Aujourd’hui c’est avec une joie non dissimulée que j’accueille sur le blog Charlotte Orcival qui à l’occasion de la sortie de son deuxième livre « Vingt ans et quelques » a accepté de se prêter au jeu de mon Portrait Chinois.

Bonjour, tout d’abord, merci Charlotte d’avoir accepté de te prêter au jeu. Avant de commencer à répondre aux questions, peux-tu nous parler un peu de toi ?  Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Charlotte, j’ai un travail très sérieux dans une tour de La Défense, un amoureux, deux enfants, deux chats et deux poissons. J’ai publié il y a un an un premier roman intitulé Forever Young, une fiction à la fois tendre et dure, sur une année dans la vie d’une adolescente des années 80. C’est une histoire sur toutes les premières fois en somme.

Après Forever Young, je viens de sortir un deuxième livre qui est cette fois un recueil de 5 nouvelles intitulé "Vingt ans et quelques". Ce sont 5 morceaux de vie de personnages qui ont tous le point commun d’avoir 20 ans et quelques. Cela explore tous les questionnements de cet âge-là. Tous les tourments qui y sont associés. Mais j’ai voulu aussi parler de tous les possibles que cet âge contient.

Et actuellement, je suis en train d’écrire un deuxième roman qui  s'annonce comme la suite de "Forever Young". 

Tu es libre de répondre aux questions comme tu le souhaites, en donnant des détails ou pas.

1 – Si tu étais un évènement marquant ?

Je suis le 11 septembre 2001 parce que c’est l’événement le plus marquant que j’ai vécu. 

2 – Si tu étais une actrice de cinéma ?

L’actrice australienne Toni Collette. Je l’adore depuis que je l’ai vue jouer dans le film Muriel.  Un vieux film des années 90 formidable. Elle est belle ou laide, grosse ou mince, souriante ou dépressive. Bref, c’est une vraie actrice qui ose toutes les transformations et elle a une profondeur dans le regard qui me touche.

3 – Si tu étais un dessert ?

Une douzaine d’huitre. Je ne suis pas dessert.

4 – Si tu étais une ville ? 

Toujours New York. Encore New York. Pour toujours New York. Il y a un peu de cette ville dans mon nouveau livre. Il y en aura aussi dans le roman que j’écris.  Je suis très peu originale car je sais que cette ville fascine énormément de monde. Mais c’est comme ça. Et puis si j’ai droit à un deuxième choix, je vous parle de la beauté de Sienne !

5 – Si tu étais une pièce de la maison ?

Ma chambre  parce que c’est lieu de l’intimité par excellence et du repos. J’aime tellement dormir…  Et puis j’y écris, j’y lis, j’y rêve en regardant  les gens passés par la fenêtre.  

Merci pour tes réponses. Dernière chose, un petit mot pour les lecteurs du blog ? 

Un grand merci à Delphine, à Marion pour ce blog super et un grand merci à tous les lecteurs qui osent les auteur édités, sans  préjugés. Vous êtes notre raison d’être. Encore merci à toutes et à tous.


"Forever Young" => ICI
"Vingt ans et quelques" => ICI