jeudi 16 février 2017

Le 13ème cantique - Frédéric Clémentz

Synopsis : Ils ne connaissent pas encore leur pouvoir…
Quel est donc cet événement décisif auquel vont participer Maria, Lone et tant d’autres d’ici 24 heures ? Pourquoi, depuis deux mois, ne répond-on pas à leurs questions sur cet événement crucial ? Et que font-elles dans ce lieu inquiétant, ce PN1 où d’étranges sentinelles ont tous les droits ? Qu’ont pu commettre ces deux femmes pour mériter cet isolement et cette menace de franchir un jour la mystérieuse porte H ? Cette porte qui fait tant parler.
Enfin, loin de cet endroit déroutant au milieu de nulle part, qui sont ces personnages aux vies fracassées ? Oui, pourquoi parler de la Gitte, d’Hania la Berbère, de Nash le dingue et de tant d’autres ?
Dans 24 heures, cet événement hors-norme risque de laisser derrière lui des perdants et de l’épouvante. Lone et Maria le savent.
Aussi, ne reste-t-il que deux choses à faire : ne pas perdre, et s’en aller d’ici. Vite.


L'année dernière j'avais lu le premier roman de ce jeune auteur indépendant, Le serment du passeur. Encore aujourd'hui je ne sais toujours pas si j'ai aimé ou pas ce livre tant il m'avait bousculé. Aussi, au moment de lire Le 13ème cantique, je n'ai pas d'appréhension, souhaitant presque être autant bousculé. 

Dans ce livre, nous faisons la connaissance de Maria & Lone qui doivent participer à un évènement décisif dans 24 heures. Sur cet évènement, on ne sait pas grand chose sauf que c'est vraiment un évènement très important. On ne comprend pas très bien où elles sont, et très peu de détails nous seront donnés. En parallèle à çà, on découvre des histoires graves et tragiques de Gitte, Hania, Nash et plein d'autres. Quel est le lien entre toutes ces histoires ? y'a-t-il un lien ?

Je ne vous en dirai pas plus sur l'histoire, parce que risquer de vous spoiler gâcherait tout l'effet de surprise de ce livre. En tout cas, encore une fois Frédéric Clémentz a fait fort ! Pour un deuxième livre, il a su complètement se renouveler et nous propose, avec le 13ème cantique, un livre fort et déroutant. Il nous ballade à sa guise dans son histoire des plus originales. Parce que oui, il faut le dire, l'intrigue est complètement originale, et honnêtement je m'attendais à tout sauf à cette révélation. Plus j'avançais dans ma lecture et plus je me demandais où l'auteur voulait m'emmener.

Frédéric Clémentz a un style bien à lui, un style qui percute et qui déroute. Si je n'avais pas su me positionner sur le Serment du passeur, pour le 13ème cantique, pas de soucis, j'ai adoré ! J'ai complètement adhéré à l'histoire, aux personnages, à l'intrigue et à la fin. Disons le c'est un coup de coeur.

Avec le 13ème cantique, l'auteur nous plonge avec effroi dans les travers les plus sombres de ses personnages. Il nous livre des histoires tragiques de gens fracassés, qui ont souffert le martyr. Il ne mâche pas ses mots et forcément ça vous prend aux tripes tellement c'est fort et que ça semble réel.

Alors je ne peux que vous conseiller de lire ce livre atypique mais tellement fort ! Découvrez un auteur de talent, un style décriture frais, moderne et percutant.

Pour lire Le 13ème cantique, c'est par là => ICI 

 

1 commentaire:

  1. Ah ben bravo, j'ai encore plus envie de le lire moi, maintenant lol.

    RépondreSupprimer